Nos voyants

VN:F [1.9.20_1166]
Note: 0.0/5 (0 votes)

[av_textblock size= » font_color= » color= »]
Les voyants de Zodon sont à votre disposition pour répondre à toutes vos questions amour, travail, argent. Retrouvez les fiches de nos voyants, choisissez celui ou celle qui semble le mieux vous correspondre et posez-lui vos questions. Vous obtiendrez des réponses précises et claires.
[/av_textblock]

[av_team_member name=’Claire-Marie’ job=’Domaines de prédilection: Famille, Finance, Amour, Clients satisfaits 83%’ src=’https://www.kelcul.com/wp-content/uploads/2013/05/claire-marie.jpg’ attachment=’83’ attachment_size=’full’ description=’62 ans
Langue (s) parlées : Français – Grec
Spécialité : Runes’ font_color= » custom_title= » custom_content= »]
[av_team_icon title= » link=’https://www.kelcul.com/voyant’ link_target= » icon=’ue837′ font=’entypo-fontello’]
[/av_team_member]

[av_team_member name=’Norbert maître’ job=’Domaines de prédilection:Amour, Travail,Bien-être, Clients satisfaits 92%’ src=’https://www.kelcul.com/wp-content/uploads/2013/05/norbert-maitre.jpg’ attachment=’120′ attachment_size=’full’ description=’Prénom : Norbert maître
57 ans
Langue (s) parlées : Français – Anglais
Spécialité : Voyance pure’ font_color= » custom_title=’#e0e0e0′ custom_content= »]
[av_team_icon title= » link=’https://www.kelcul.com/voyant’ link_target= » icon=’ue837′ font=’entypo-fontello’]
[/av_team_member]

[av_team_member name=’Angélique.’ job=’Domaines de prédilection: Argent, Travail, Amour, Clients satisfaits 94%’ src=’https://www.kelcul.com/wp-content/uploads/2013/05/angelique.jpg’ attachment=’123′ attachment_size=’full’ description=’40 ans
Langue (s) parlées : Français – Espagnol
Spécialité : Voyance flash’ font_color= » custom_title= » custom_content= »]
[av_team_icon title= » link=’https://www.kelcul.com/voyant’ link_target= » icon=’ue837′ font=’entypo-fontello’]
[/av_team_member]

[av_team_member name=’Denise V.’ job=’Domaines de prédilection: Coeur, Argent, Bien-être,Clients satisfaits= 89%’ src=’https://www.kelcul.com/wp-content/uploads/2013/05/denise-v-180×180.jpg’ attachment=’1278′ attachment_size=’square’ description=’58 ans
Langue (s) parlées : Français – Anglais
Spécialité : Prémonitions’ font_color= » custom_title=’#cccccc’ custom_content= »]
[av_team_icon title= » link=’https://www.kelcul.com/voyant’ link_target= » icon=’ue837′ font=’entypo-fontello’]
[/av_team_member]

[av_team_member name=’Maurice Lavie’ job=’Domaines de prédilection :Retrouvaille, Disparition, Clients satisfaits= 69 %’ src=’https://www.kelcul.com/wp-content/uploads/2013/05/maurice-lavie-180×180.jpg’ attachment=’129′ attachment_size=’square’ description=’58 ans
Langue (s) parlées : Français – Anglais
Spécialité : Prémonitions’ font_color= » custom_title= » custom_content= »]
[av_team_icon title= » link=’https://www.kelcul.com/voyant’ link_target= » icon=’ue837′ font=’entypo-fontello’]
[/av_team_member]

Le cartomancien

VN:F [1.9.20_1166]
Note: 0.0/5 (0 votes)

Il est reconnu que chacun d’entre nous possède des qualités ésotériques. Cependant, la pratique d’une discipline occulte ou magique suppose, comme pour tout art ou profession, une culture, des règles et surtout une attitude humble envers l’autre et envers soi, même si la prédiction s’effectue sur le mode du jeu et du divertissement. En effet les pratiques magiques peuvent réserver d’énormes surprises et de grandes révélations, qui doivent être examinées attentivement, et transmises avec sérieux et un maximum d’honnêteté. Continuer la lecture de Le cartomancien

La mythologie du Poissons

VN:F [1.9.20_1166]
Note: 0.0/5 (0 votes)

A l’origine, la mer avait une reine, Amphitrite, l’une des Océanides. Quand les trois frères, Jupiter, Pluton, Neptune prirent le pouvoir, ils se partagèrent le monde. Jupiter s’adjugea le ciel, Pluton les enfers ; à Neptune revint le royaume des eaux. Arriva ce qui devait arriver. Neptune s’éprit d’Amphitrite et la poursuivit de ses avances. Continuer la lecture de La mythologie du Poissons

La psychologie du Poissons

VN:F [1.9.20_1166]
Note: 0.0/5 (0 votes)

Neptune, sa planète, ne se contente pas de stimuler son intuition, de lui donner du flair. Il accentue aussi ses capacités d’empathie, de résonance aux joies et aux peines de son entourage. Car si l’on a souvent présenté le Poissons comme un personnage contemplatif, il serait plus juste de faire remarquer sa compassion. N’est pas Poissons l’indifférent, l’insensible.

Continuer la lecture de La psychologie du Poissons

La vie quotidienne du Poissons

VN:F [1.9.20_1166]
Note: 0.0/5 (0 votes)

Hyper-émotif, il est réceptif à toutes les influences, perméable à toutes les ambiances. Il a souvent du mal à prendre du recul. Très indulgent, à la limite de la complaisance, il est souvent dupe de ses propres illusions sentimentales ou intellectuelles. Continuer la lecture de La vie quotidienne du Poissons

La planète du Poissons

VN:F [1.9.20_1166]
Note: 0.0/5 (0 votes)

Le signe du Poissons est sous la double tutelle de Jupiter et de Neptune. Jupiter pour l’expansion. Neptune pour l’inflation. Jupiter représente du Poissons l’aspect de l’arche d’alliance, celle qui abrite les Tables de la Loi, Neptune l’aspect Arche de Noé qui assure la continuité.

Continuer la lecture de La planète du Poissons

La Maison du Poissons

VN:F [1.9.20_1166]
Note: 0.0/5 (0 votes)

Le Poissons est représenté par la Maison XII, la Maison des épreuves, contraintes ou volontaires. Elle signifie aussi bien les grandes épreuves de la vie : la naissance, la maladie, la vieillesse et la mort, que les grandes épreuves de l’existence : la folie, la réclusion, la solitude. Continuer la lecture de La Maison du Poissons

Poissons ascendant…

VN:F [1.9.20_1166]
Note: 0.0/5 (0 votes)

Bélier : il est inquiet, impulsif, tourne-casaque. Il vit d’incertitudes, de remises en cause. Trop confiant ou pas suffisamment en lui-même, il connaît en général très mal ses propres limites. Ses initiatives sont souvent irréfléchies, instinctives. La chance heureusement le sert. Et malgré les mille projets avortés, souvent recommencés, il fait son chemin sans trop de difficultés.

Continuer la lecture de Poissons ascendant…

Le Poissons et les autres

VN:F [1.9.20_1166]
Note: 0.0/5 (0 votes)

Le Poissons et les autres, c’est naturellement un ensemble flou. Une relation Poissons, ça commence dans la brume, ça se poursuit dans l’écume et ça finit dans le vague.

Chaque Poissons a son système défensif et c’est bien là le problème : il est absolument impossible de prévoir ses réactions. En chaque Poissons, il y a une anguille insaisissable qui sommeille, une étoile… filante.

Dans le temps, le poisson était honoré pour son extrême fécondité et la grande variété de ses individus. Il y a donc aujourd’hui toutes sortes de Poissons. Le Poissons-chat dans sa grande sagesse dort beaucoup ou lisse ses barbes en méditant sur le monde. Le Poissons-lune est très imaginatif et rêve les yeux ouverts. Le Poissons-pilote est très dévoué. Il n’y a pas plus habile que lui pour se faufiler parmi les écueils et vous mener à bon port. Le Poissons-scie peut vous couper le souffle. Le Poissons-épée prendra toujours votre défense. Le Poissons-volant est capable de bondir hors de son élément ; il s’adapte à toutes les situations, il est un peu opportuniste. Et puis, le Poissons-rouge, un poisson très domestique, qui suit les courants et s’étonne de se retrouver dans un bocal.

Vivre avec lui n’en reste pas moins difficile. Par manque d’assiduité, de régularité et de suivi parfois, mais surtout parce que ses méthodes sont déroutantes. Il semble désordonné, brouillon, conduire sa vie sans plan vraiment logique. Laissez-lui carte blanche. Il est nettement plus efficace quand il peut mener ses affaires à son gré. Lui-même abandonne les autres à leurs problèmes, à leurs responsabilités et s’accommode aussi bien des circonstances que des événements.

La femme Poissons

VN:F [1.9.20_1166]
Note: 0.0/5 (0 votes)

Elle est passive, ultra-féminine, perpétuellement amoureuse. Magie de la séduction, elle charme, capte et emprisonne dans ses filets sans jamais prendre les devants. Elle n’a en réalité besoin de personne et ne se donne qu’avec ferveur : l’alternance, elle connaît. Cela ne l’empêche pas de tomber des nues à chaque changement d’amant ; une passion en cache toujours une autre.

Continuer la lecture de La femme Poissons

L’homme Poissons

VN:F [1.9.20_1166]
Note: 0.0/5 (0 votes)

Il a tendance à faire le mort. Pratique pour jouer au bridge mais pas vraiment idéal pour déplacer des montagnes. Une certaine manière donc d’être inactif. A la fois une politique de non intervention dans les activités des autres et un manque d’initiative personnelle. Continuer la lecture de L’homme Poissons

Si vous êtes Poissons…

VN:F [1.9.20_1166]
Note: 0.0/5 (0 votes)

Corps de l’épreuve, de la sensibilité. Vous êtes une éponge, un féru, à son corps défendant, de la participation à tous les événements. Vous êtes extrêmement perméable aux ambiances collectives, aux atmosphères, aux climats. Votre appréciation des choses, des situations est directement liée à votre vécu. Vous entretenez souvent une sorte de flou artistique. Vous n’êtes pas, en général, très affirmé dans vos comportements.

Vous semblez ne pas avoir conscience du temps qui passe, des limites précises de vos possibilités. Vous donnez parfois l’impression de douter de vous-même, de ne pas savoir vraiment ce que vous voulez, où vous allez. Vous vous contentez souvent de suivre la pente la plus facile sans considération pour d’éventuelles complications. Vos initiatives paraissent naturellement parfois velléitaires, sans objectifs particulièrement fixés. Vous détestez prendre des décisions importantes. Politique de l’autruche peut-être, mais c’est vrai que le temps, quand on le laisse faire, règle beaucoup de choses. Et puis la réalité vous prouve souvent que vous avez, vous, tout à fait raison de vous confier à la « divine » providence.

Ils sont aussi Poissons

VN:F [1.9.20_1166]
Note: 0.0/5 (0 votes)

« L’astrologie est une science en soi, illuminatrice. Je lui dois beaucoup… C’est une espèce d’élixir de vie pour l’humanité », disait Albert Einstein, le plus grand génie mathématique de notre temps et Poissons de surcroît. Car il fallait un Poissons pour douter des lois de l’univers et faire théorie de la relativité. Depuis Einstein, le monde et la science ne sont plus les mêmes. Les personnages Poissons ont en commun de ne pas croire au monde, de douter de leurs sens. Rien d’étonnant donc de trouver parmi les Poissons célèbres des hommes qui ont changé notre conception du monde, et plus particulièrement des astronomes : Galilée, Copernic ou Le Verrier qui découvrit Neptune, la planète attribuée au Poissons. Et puis, pour rester dans les très grandes figures du signe, citons aussi Michel-Ange, Victor Hugo, Auguste Renoir, Frédéric Chopin. Mais la démesure, c’est aussi celle d’un Pagnol ou d’un Sacha Guitry. Poète le Poissons avec Stéphane Mallarmé, Raymond Queneau, Hölderlin. Étrange avec Edgar Cayce, le grand voyant, et Edgar Poe, philosophe avec Arthur Schopenhauer et Alain, musicien avec Arthur Honegger, Rossini et Haendel, danseur avec Nijinski, Patrick Dupond et Noureev, cinéaste avec Luis Bunuel, Claude Sautet, Yves Boisset et Vincente Minelli, politique avec Charles Quint et Georges Washington, et même, puisqu’il faut de tout pour faire un monde Poissons, Louison Bobet et la thalassothérapie. Romancier aussi le Poissons même s’il n’aime pas vraiment écrire, témoin Boris Vian et son « Écume des jours », ou André Pieyre de Mandiargues.

Le Poissons a aussi ses grandes dames, de très grandes dames, toujours fascinantes, aux regards lourds de sortilèges : Michèle Morgan, Anaïs Nin, Madeleine Renaud, Élisabeth Taylor, Emmanuelle Riva, et plus proches de nous, Ornella Muti, Sydne Rome, Dominique Sanda, Miou-Miou, Ursula Andress, Isabelle Huppert et Liza Minelli. Ces quelques noms sùffisent à témoigner que, même quand il n’est pas démesuré, le Poissons garde toujours beaucoup d’ampleur. Une ampleur faite de démons et merveilles et pour le moins très spirituelle quand ce n’est pas mystique. On songe alors à plusieurs souverains pontifes qui ont marqué leur siècle : Paul II, Jules III, Clément VIII, Léon XIII et Pie XII.

La mythologie du Verseau

VN:F [1.9.20_1166]
Note: 0.0/5 (0 votes)

Le Verseau est traditionnellement représenté sous la forme d’un jeune homme portant à la main une urne renversée. C’est parfois Ganymède versant de l’ambroisie aux dieux de l’Olympe, parfois aussi Deucalion contemplant le déluge. Ganymède était un mortel d’une grande beauté, le fils de Tros, fondateur de la ville de Troie. Enlevé par Zeus qui prit la forme d’un aigle pour l’occasion, il finit par servir le vin aux dieux. Plus tard, Zeus fera de lui la constellation du Verseau, le porteur d’eau.

La légende de Deucalion ressemble à celle de l’Arche de Noé. Lorsque Zeus décida de détruire les hommes en provoquant un vaste déluge, Prométhée conseilla à Deucalion, son fils, de construire une arche et d’embarquer avec sa femme, Pyrrha. Après avoir dérivé pendant neuf jours et neuf nuits, l’arche s’échoua sur le mont Parnasse. Ravi d’être sain et sauf, Deucalion remercia Zeus de les avoir épargnés. Le dieu leur demanda ce qu’ils désiraient. Deucalion et Pyrrha revendiquèrent une nouvelle race d’homme. Le dieu leur prescrivit de jeter les os de leur mère par-dessus leurs épaules. Ramassant des pierres, ils les jetèrent derrière eux. Les hommes naquirent des pierres de Deucalion, les femmes de celles de Pyrrha. Le Verseau est ainsi le signe d’une double renaissance : céleste avec Ganymède, terrestre avec Deucalion.

Associé au Verseau, Prométhée est en lui-même un personnage très significatif du signe. Fils de Japet, lui-même fils du Ciel et de la Terre, et de Thémis (la loi, l’ordre), son nom signifie « prévoyant ». Il était réputé pour son intelligence et sa ruse et de nombreux auteurs grecs firent de lui le créateur ou le sauveur de l’humanité. Contre les dieux, il prenait systématiquement le parti des hommes. C’est lui qui, désobéissant une fois de plus aux décisions divines, donna le feu aux hommes après l’avoir dérobé dans les forges de Vulcain.

On lui doit aussi de leur avoir enlevé la connaissance de l’avenir ; savoir le futur brisait les cœurs, minait les âmes des humains. Il enseigna aussi aux hommes de nombreuses techniques dont les premiers arts métallurgiques. Zeus le condamna, pour avoir trahi les dieux, à être enchaîné au sommet d’une montagne. Un aigle venait chaque jour lui ronger le foie qui renaissait pendant la nuit. Ce supplice devait durer longtemps car Prométhée était immortel.

Plusieurs siècles plus tard, Zeus ordonna sa délivrance en échange d’une information capitale pour lui. Prométhée lui apprit en effet que s’il épousait Thétis, le fils qu’il aurait d’elle serait un jour plus puissant que lui et le détrônerait. Zeus s’abstint de pousser plus loin ses avances.

Avec Prométhée, le Verseau est ainsi placé sous le signe de la solidarité, de la coopération des individus au profit de la communauté des hommes. Il témoigne d’une libération des puissances matérielles, un dépassement des contraintes naturelles et divines. Le Verseau est l’affirmation d’un progrès technique, d’une évolution spirituelle. Son univers est associé aux valeurs de l’altruisme, de l’amitié.

La symbolique du Verseau

VN:F [1.9.20_1166]
Note: 0.0/5 (0 votes)

Aérien et moderniste, le Verseau figure à lui seul tout un univers. Un univers surpeuplé, branché, planant. Spirituel, le Verseau croit à l’esprit même s’il l’a souvent ailleurs. Planant, il semble généralement décalé, démarqué par rapport à son entourage, son environnement. Branché, il est sans cesse en relation, en communication avec les autres. L’un dans l’autre, c’est un individualiste qui a le sens de la solidarité, un excentrique qui est un peu altruiste, un innovateur qui reste un peu conformiste. Bref, cherchez un contraste et vous trouverez un Verseau. Paradoxal ? Oui et non.

A cheval sur deux mondes, il fait souvent sentinelle à la périphérie de nos sociétés, à l’affût des dernières inventions ou des dernières modes. Deux planètes, Saturne et Uranus, se partagent d’ailleurs le signe pour en marquer la double appartenance. Saturne figure le renoncement volontaire. Rien à voir avec le Saturne du Capricorne qui représente les sacrifices imposés par les nécessités. Le renoncement du Verseau est un don de soi, un accomplissement personnel avec et par les autres. Uranus représente l’hyper individualisme, l’émancipation de toutes les contraintes, de tous les conditionnements. Avec Saturne, le Verseau nous chante un petit air de réalisme, avec Uranus, il entonne un grand air d’utopie. En lutte contre les esprits de clocher, curieux de toutes les opinions et mœurs, il vote pour la disparition de toutes les frontières, pour la libre circulation de l’esprit qu’il soit saint ou le soit moins.

La psychologie du Verseau

VN:F [1.9.20_1166]
Note: 0.0/5 (0 votes)

Dans le processus naturel, le Verseau correspond à l’hiver, au centre de l’hiver : un moment particulier de l’année où se renouvellent les ressources de la terre. A cet instant la nature semble suspendue, en attente d’un recommencement. Naître sous le signe du Verseau, c’est éprouver ce moment particulier où tout va basculer d’un règne à l’autre. A cheval sur un ancien et un nouveau monde, le Verseau est naturellement excentrique.

Son excentricité se remarque aux bizarreries de sa conduite ou de ses propos. L’excentricité c’est d’abord aller chercher ses références hors de soi. Le Verseau donne parfois l’impression de n’avoir pas d’opinion personnelle. Il se définit par rapport aux idées, aux sentiments des autres. Mais s’il se rapporte souvent à l’autorité, aux méthodes d’autrui, il en fait cependant un usage très personnel. Il interprète les choses à sa manière et c’est ainsi que doivent se comprendre le non conformisme de certaines attitudes, les irrégularités de son comportement.

Sa sensibilité est polarisée dans deux directions. L’une : son désir de notoriété. Il aime avoir une réputation qui repose sur ses talents ou sur son mérite. La seconde est plus altruiste : il a besoin d’être approuvé mais il a encore plus besoin d’être admiratif. Il ne lui suffirait pas de jouir de la considération de son entourage s’il n’avait lui-même quelqu’un à admirer. Ses sentiments encouragent sa sociabilité, son libéralisme. Le Verseau a le sens de la participation, de la concertation. Il entretient toujours le dialogue même s’il a l’impression de ne pas être compris.

La vie quotidienne du Verseau

VN:F [1.9.20_1166]
Note: 0.0/5 (0 votes)

Des idées, des sentiments, un style de vie souvent originaux : un côté ou très bohème ou très confort. Un grand distrait aussi : son attention est rarement spontanée, plutôt volontaire. Il a besoin d’être intéressé, concerné, mobilisé. Ingénieux, c’est un bricoleur-né, même s’il ne fait rien de ses mains. Mais il a toujours l’idée, l’astuce qui peuvent rendre les choses plus faciles.

Avec lui, les choses perdent souvent leur valeur première : elles sont fréquemment détournées de leur utilisation originelle, elles servent à d’autres fins. Il a d’ailleurs une prédilection pour les objets inutiles, les gadgets particulièrement électroniques.

Finalement, même s’il n’est pas un spécialiste de l’information, de la communication, ses activités, son métier, le mettent en contact avec des interlocuteurs, des publics différents. Son choix d’existence est souvent moins le résultat d’une volonté personnelle que d’un concours de circonstances familiales ou sociales. Le hasard tient une grande place dans sa vie. Son existence professionnelle en dépend parfois. Changements d’emploi ou de place, instabilité, sa carrière ne prend sa réelle dimension que lorsqu’il se passionne pour son travail. Il ne se réalise qu’à condition d’éprouver l’impression de faire quelque chose de constructif, d’utile. Professionnel, il l’est. Sinon, il le devient dès qu’il a le sentiment de participer à des objectifs communs. L’originalité de son point de vue, de ses méthodes, lui permet alors d’obtenir des résultats, de réaliser des performances parfois étonnantes.

Communicatif mais peu chaleureux, il semble souvent sacrifier à l’efficacité. Son univers se réduit parfois en constructions logiques, en équations abstraites. Mais sa courtoisie, son affabilité arrondissent bien des angles. Ses pensées sont fréquemment plus nuancées que ses propos, ses comportements plus souples qu’ils ne paraissent. Ses relations sont dans l’ensemble très équitables. Individualiste, il a néanmoins le sens de l’équipe. Pour défendre ou imposer ses idées, ses méthodes, il néglige souvent d’emprunter les voies habituelles. Cela lui donne un style très particulier, reconnaissable entre tous. Il a le chic pour se mettre dans d’invraisemblables situations.

Les amours du Verseau

VN:F [1.9.20_1166]
Note: 0.0/5 (0 votes)

Côté cœur, le Verseau est pour l’amour libre. Libre pour dire qu’il n’est pas question d’un rapport de force, la guerre des sexes n’est pas Verseau ; libre pour dire qu’il n’est pas terre-à-terre. L’amour n’est pas seulement aveugle mais planant : c’est l’effet ascenseur. Un Verseau aimant, vous monte aux nues et vous installe sur un piédestal. Pas d’amour sans amitié. Le Verseau est le signe des amitiés amoureuses, des amicales de l’amour. Pas d’amour non plus sans admiration. Pour aimer, il a besoin d’admirer et, pour vous admirer, il a besoin d’être branché. C’est moins un problème de corps que d’esprit, plus d’atomes crochus que de sexe.

Le Verseau croit aux esprits. L’amour en est un d’ailleurs pour lui. Pas le seul. Son monde intérieur est peuplé d’êtres imaginaires, bons génies et mauvaises fées, gentilles démones et vilains gremlins. Un Verseau n’est jamais tout à fait certain que son voisin de lit ou de table n’est pas un elfe des forêts ou un lutin des rivières. Bref, s’il vous aime, c’est pour vos différences, jamais celles que vous croyez mais celles qu’il est le seul à déceler. Et quand il vous regarde avec les yeux du cœur, vous êtes toujours sublime. Ça s’appelle la ferveur.

La planète du Verseau

VN:F [1.9.20_1166]
Note: 0.0/5 (0 votes)

Le Verseau est sous la double tutelle de Saturne et Uranus. Le Saturne du Verseau n’est pas celui du Capricorne. En Capricorne, Saturne est un abîme insondable : il incarne le dépouillement, les périls de l’hiver : le monde des obligations, de l’adversité. En Verseau, Saturne représente les sacrifices consentis de bon gré. Il marque un renoncement non pas imposé par les nécessités matérielles où les devoirs de la moralité, mais un don personnel : l’accomplissement de soi à travers les autres. Avec Saturne, le Verseau est le signe de la solidarité. En Capricorne, Saturne représente le temps qui dévore ses propres œuvres ; en Verseau, Saturne est le temps nécessaire à toutes les réalisations.

Seconde planète du Verseau : Uranus-Ouranos. Ouranos est le ciel étoilé ; il est né de Gaïa, la Terre, après qu’elle eut émergé du chaos. Uranus représente ainsi un principe unique. Avec Uranus, le Verseau a une hyper-conscience de son individualité. Avec Uranus, il est attiré par tout ce qui est exceptionnel : non conventionnel, radicalement nouveau ou d’avant-garde. Au positif, c’est un esprit moderniste, réformateur et novateur. Au négatif, il est extravagant, extrémiste.

Au goût du jour, dans l’air du temps ou dernier cri, le Verseau a une extraordinaire plasticité pour se modeler selon les opinions, les attitudes, les modes. Mais Uranus est aussi une puissance de dégagement. Avec Uranus, le Verseau est souvent en lutte contre lui-même. Il se bat contre ses instincts, ses pulsions, ses désirs matériels. Il rêve souvent d’être pur esprit, de s’émanciper des contraintes, de sortir de son corps. Avec Uranus, le Verseau est un grand libéral, progressiste. Tolérant ou utopiste, il encourage une société réellement humaniste, universaliste. Il lutte contre les idées de chapelle. Il vote pour la disparition de toutes les frontières, physiques ou spirituelles, de tous les égoïsmes.

La Maison du Verseau

VN:F [1.9.20_1166]
Note: 0.0/5 (0 votes)

Le Verseau est en affinité avec la Maison XI qui, dans un thème, délimite le domaine des spiritualités. Avec la Maison XI, le Verseau croit à l’intelligence aussi bien qu’à l’esprit. Parce que l’esprit ce n’est jamais seulement soi mais aussi les autres. A la différence de l’intelligence qui sépare plus souvent, l’esprit fait relation, rassemble. Et c’est ici les calembours du Verseau, son humour comme ses lapsus, tous ses bons mots qui changent et s’échangent. Mais la Maison XI est aussi la Maison de la sexualité, de la postérité personnelle. Et là, le Verseau se révèle comme un signe de sympathies et d’affinités, d’innovations et d’avenir.

Avec la Maison XI, le Verseau est aussi un signe de communication. Pour lui, le savoir, la connaissance, les énergies ne valent réellement que s’ils circulent, s’échangent et se transmettent. Il éprouve d’ailleurs une prédilection pour tous les moyens modernes d’information et de communication. De l’informatique aux télécommunications, en passant par l’audiovisuel, les voyages intersidéraux, la science, c’est sa magie d’aujourd’hui. Et il rêve d’un monde où l’on pourra enfin se tenir au courant sans perdre son temps, agir à distance sur les choses et dire enfin ce qui sera demain. Qu’on le veuille ou pas, ça communique quand on est Verseau. Un peu mutant, le Verseau. Normal. C’est un communicant même quand il n’est pas très communicatif ou qu’il reste sur sa réserve.

Verseau ascendant….

VN:F [1.9.20_1166]
Note: 0.0/5 (0 votes)

Bélier : une discrétion naturelle souvent rompue par des élans de spontanéité. Ses initiatives surprennent. Il a un côté imprévisible qui déroute, même si vous faites partie de ses intimes. Entre ce qu’il dit vouloir faire et ce qu’il fait vraiment, il y a généralement un grand fossé. Il arrive à s’étonner lui-même du résultat de ses initiatives. Ses amours sont à son image : pétillantes.

Taureau : dans l’ensemble taciturne, un peu râleur. Il a rarement tendance à livrer le fond de sa pensée. Vous avez fréquemment l’impression que ses propos sont pleins de sous-entendus : il ne le fait pas exprès. Côté cœur, il n’est pas bavard : il préfère donner des preuves tangibles de son affection. Beaucoup de principes aussi, mais c’est le prix de la loyauté, de la fidélité.

Gémeaux : il ne tient pas en place. Il est en général incapable de rester plus de trois minutes sans rien dire ou sans rien faire. Affairé en permanence, à l’affût de toutes les modes, curieux de toutes les nouvelles, il est souvent dernier cri. Touche-à-tout, il est parfois un peu désordonné dans ses affaires, un peu tête en l’air. Mais son charme, c’est aussi ses propos décousus, sa vivacité d’esprit.

Cancer : un original excentrique au quotidien ou mutant dans sa tête. Des idées, un style de vie parfois bohème à moins qu’il ne sacrifie au confort bourgeois. Mais toujours très distrait, très créatif, dans ses activités ou ses relations. Au naturel, il n’est pas très attentif, il vous croise sans vous reconnaître. Mais s’il veut quelque chose, il ne vous lâchera pas avant de l’avoir obtenue.

Lion : digne ou extravagant, il ne semble pas connaître de demi-mesure. Tout ou rien : il fait tout pour se faire oublier, tout pour se faire remarquer. Rien n’y fait : il occupe toujours le devant de la scène. Quand il aime, c’est Byzance, quand il déteste c’est Waterloo. Il a besoin d’être estimé, il a besoin de vous admirer. Un problème : il se voile la face ou ne vous regarde plus.

Vierge : il est pointu : •ses idées sont nettes, ses opinions tranchées. Un peu plus timide au fond de lui-même ; sa pensée est heureusement plus nuancée. Mais il peut manier une ironie redoutable à deux tranchants, il se coupe parfois dans ses raisonnements. La monotonie, en fait, lui pèse ; il fait des nœuds à son mouchoir pour trouver des échappatoires.

Balance : cœur éploré, cœur sentiment, il se laisse souvent détourné. Altruiste jusqu’à l’infidélité, il ne sait pas vraiment dire non, ce qui le met quelquefois dans l’embarras ! Il a tant d’amis, de relations, que sa vie devient vite un vrai tourbillon. A force de dire toujours oui, il prend parfois des airs d’ennui. Mais, curieux ou blasé, il reste sensible, même s’il n’est pas disponible.

Scorpion : ses propos sont déroutants même quand il parle de la pluie et du beau temps. Il vous donne souvent l’impression de n’avoir pas de parti pris. Mais il ne laisse pourtant rien au hasard. Si vous croyez qu’il fait n’importe quoi c’est que vous ne l’avez pas compris. Il brouille toujours les pistes pour faire ce qu’il veut sans avoir à s’expliquer.

Sagittaire : un peu compliqué et très attiré par l’étranger. Il est très réceptif aux courants d’opinion, aux modes, aux allusions, sa curiosité, sa soif d’apprendre sont toujours en éveil. Il fait sans cesse mille projets. Il a besoin de créer, d’inventer, d’innover. Un idéal à chaud : il est extrêmement communicatif et souvent un peu prophète dans son pays.

Capricorne : une logique inspirée par les événements ou les circonstances : il est branché dans l’air du temps. Résolument moderniste ou anachronique, il détonne parfois dans son milieu. En prise sur les situations, même sa présence, son influence, sont généralement discrètes mais efficaces. Il a tendance à agir avec l’air de ne pas y toucher et le tact d’un attaché d’ambassade.

Verseau : survolté, en avance sur son temps, il est rarement au goût du jour. Il vit déjà en l’an 2000 : il rêve télépathie et réincarnation, hyper-technique et innovation. Vous pouvez le prendre pour un original : mais ne le lui dites pas. Il le vivrait très mal. C’est bien normal. Même quand il n’est plus jeune, il trouve que le monde est vieux. Évitez, avec lui, d’être en retard.

Poissons : un sens aigu de l’hospitalité, de la solidarité. Il voit grand, très grand. Un peu mystique, un peu poète, c’est un grand humaniste qui n’est pas toujours à la fête. Parfois impressionnable, un peu influençable, son intuition est souvent redoutable et redoutée. Dommage qu’il n’en tienne pas suffisamment compte. Il éviterait quelques déboires, vivrait un peu plus d’espoir.